Ce forum a pour unique but d'offrir une plateforme pratique pour partager ses écrits avec les internautes.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Contes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eska-chan
Plume Déterminée
Plume Déterminée
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 25
Localisation : Montpellier

MessageSujet: Les Contes   Dim 24 Avr - 18:08

Bonjour à tous !

Ici je posterai tout les contes en rapport avec mon manga Innocence !

Bonne lecture !

_________________

Les Contes d'Eska, Commentaires
_________________

RÉPERTOIRE :

* Sentence
* Lavatera, la Fleur Empoisonnée
* Le Petit Oiseau et le Renard

_________________


SENTENCE


____Jadis, dans un pays lointain, vivait une charmante petite noble. Elle était si jolie, surtout avec ses grands yeux bleu verts, envoûtant quiconque les croisait. Cette enfant ne manquait de rien et vivait dans le bonheur et le luxe.
Jusqu’au jour où un terrible malheur vint frapper son pays. Des monstres et des démons arrivèrent en surnombre et dévastèrent tout sur leur passage. Il y eut beaucoup de victimes, mais avant de repartir dans leur monde de ténèbres, ils emportèrent avec eux quelques malheureux, dont la petite noble.

Arrivés dans leur monde, ils enfermèrent les prisonniers dans les cachots. La petite noble se retrouva seule dans sa cellule, avec pour seule vision du monde extérieur une petite fenêtre avec trois barreaux. L’enfant s’assit au sol, dans ce mince fil de lumière, et se mit à pleurer son malheur. Elle pleura, des jours et des nuits, jusqu’à tomber d’épuisement. Mais elle finit par s’arrêter, elle se redonna courage en se disant qu’on viendrait la sauver ! Après tout, c’était une noble ! Pas aussi élevé qu’une princesse, mais elle était quelqu’un d’important malgré tout. On ne l’abandonnerait sûrement pas.

Mais les jours passèrent, ainsi que les semaines, les mois, les années, sans que jamais personnes ne viennent la sauver. L’espoir que nourrissait l’enfant s’enfonça de plus en plus dans son immense chagrin. Sa tristesse revint plus forte chaque jour. Son incompréhension sur cet abandon fit naître en elle un sentiment de haine intense. Une haine sans nom, sur sa famille qui ne faisait rien pour elle. La croyaient-ils morte ou bien la faisaient-ils passer pour morte ?

En réalité, il y avait une chose que cette fille ignorait. Elle n’était pas la vraie fille du Comte et de la Comtesse. Elle était issue d’une union interdite, entre la comtesse et son amant, un très grand sorcier. La Comtesse remarqua très vite que sa tendre enfant n’était autre qu’une sorcière également. De peur de se faire chasser par le Comte, elle s’arrangea pour faire disparaître la petite noble le plus tôt possible. L’attaque des monstres et son enlèvement ne pouvait mieux tomber. Son horrible mère la fit donc passer pour morte aux yeux de tous, alors qu’en réalité, la pauvre enfant était toujours prisonnière au cachot.

Le désespoir de cette enfant commençait à faire d’étranges choses. Elle remarqua très rapidement qu’elle possédait d’étonnants pouvoirs. Elle comprit alors qu’elle n’était pas la fille de ses parents, qui étaient bien trop humains pour ce genre de sorcellerie. Elle comprit également que si on l’avait abandonnée, c’était sûrement à cause de ceci. Son désespoir se fit plus grand encore, aussi grand que sa haine. Tous ces sentiments négatifs finirent par la rendre totalement folle. La folie, la haine, la tristesse et le désespoir. Après tant d’années, elle en avait oublié même son nom. Il n’avait plus aucune importance.
Plus rien n’était important, plus rien ne la rendrait heureuse.

Plus rien.

Sauf peut-être l’ultime libération.

Mais se suicider était bien trop facile, bien trop banal. Mourir dans le silence et l’oubli n’aurait aucun intérêt pour elle, pour cette libération. Elle voulait que le monde entier la voit mourir. Elle demanda à ce qu’on la fasse exécuter en public. Les monstres ricanèrent à l’entente de cette surprenante nouvelle, mais ils en parlèrent à leur maître : ce dernier accepta de donner ce macabre spectacle. Voilà donc une bien étrange façon de se divertir, mais on organisa la place publique pour la mise à mort.

Le jour de sa mort, on lui demanda son nom. Elle répondit qu’elle n’en avait pas. On lui proposa d’en prendre un. Elle resta silencieuse et chercha quelques instants, mais ne répondit pas. Elle monta finalement les marches en bois de sa potence et arriva devant la corde pendante devant tout le monde. Elle avait refusé à ce qu’on lui cache le visage lors de son exécution. Alors on lui passa directement la corde autour de cou. Mais juste avant que la trappe ne s’ouvre, la fille eut un large sourire et dit :

« Appelez-moi Sentence ! »

Et la trappe s’ouvrit.


Dernière édition par Eska-chan le Lun 25 Avr - 19:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://misical.deviantart.com/
Eska-chan
Plume Déterminée
Plume Déterminée
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 25
Localisation : Montpellier

MessageSujet: Re: Les Contes   Dim 24 Avr - 18:10


LAVATERA, LA FLEUR EMPOISONNÉE


____Jadis, au pays de la Lumière, vivait une belle princesse. Elle se nommait Lavatera, en hommage à la fleur. Son berceau était entouré de bouquet et autres merveilleux cadeaux. C’était une enfant choyée et aimée de tous. Toute l’attention n’était que pour elle. Elle grandit au sein du château, dans le luxe et l’excès, où le monde se pliait à ses ordres. Les années passèrent, elle devint une ravissante petite fille, toujours aussi coquette et souriante.

Mais un jour, naquit Hamel, son petit frère. Il était aussi beau qu’elle, et était promis à un bel avenir. On lui offrit une pluie de cadeaux, tous plus beaux les uns que les autres. La princesse n’étant plus unique, son petit frère prit beaucoup plus d’importance qu’elle. Et puisqu’il était un garçon, il serait amené à monter sur le trône un jour, pour devenir le nouveau roi. Cette idée-là n’enchantait guère la belle princesse, qui brûlait de jalousie.

Elle voulait avoir l’attention du monde. Elle voulait être le sujet de toutes les conversations. Elle voulait être la seule à avoir des cadeaux luxueux. Elle voulait que l’on ne regarde qu’elle, et seulement elle.
Et pour cela, il lui fallait devenir reine à la place de son merveilleux frère.

En une nuit, elle tua père, mère et frère, ne révélant à personne son terrible secret. Le lendemain, on fit d’elle la nouvelle reine. Elle était au comble du bonheur, comme si la perte de sa famille ne la faisait point souffrir.
La nouvelle reine n’hésitait pas à faire exécuter tous ceux qui auraient supposé qu’elle était l’assassin. Elle régna sur son pays avec force et représailles. Dans ses exécutions, elle prit plaisir au sang, à l’agonie et au meurtre.

À l’âge adulte, elle consentit à se marier et donner un fils. Mais aucun d’eux n’était son complice, car ils étaient bien trop droits et honnêtes.
De temps à autres, il lui arrivait de sortir les nuits de ciel rouge, pour trancher des gorges. Ces nuits-là lui rappelaient l’extase de l’assassinat de sa famille. Les cadavres s’empilèrent, beaucoup de sangs et de larmes coulèrent, mais jamais personne ne sut qui était l’auteur de ces crimes.

Jusqu’au jour où une femme la dénonça devant le peuple. La haine de son pays s’abattit sur cette reine sans jugement. On la fît monter de force sur la potence. Et alors qu’on lui passait la corde au cou, la fleur empoisonnée ricana tout en avouant les atrocités qu’elle avait commises.

« Ma première victime fut mon frère, parce qu’il devait devenir roi à ma place ! »

Depuis ce jour, à chaque génération, la famille Light fut obligée de n’avoir qu’un seul enfant. Espérant que cette tragédie ne se répétait plus jamais.


Dernière édition par Eska-chan le Lun 25 Avr - 19:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://misical.deviantart.com/
Eska-chan
Plume Déterminée
Plume Déterminée
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 25
Localisation : Montpellier

MessageSujet: Re: Les Contes   Dim 24 Avr - 18:13


Le Petit Oiseau et le Renard


____Il était une fois, un petit oiseau qui était tombé du nid. Ce pauvre petit oiseau pleura pour appeler ses parents, mais les arbres étaient si hauts qu'ils ne purent l'entendre. Alors le petit oiseau pleura de plus belle, perdu.
Un grand renard arriva face à lui et ouvrit la gueule, prêt à n'en faire qu'une bouché. Mais le petit oiseau était si triste et si mignon, que le renard eut peine à refermer ses crocs sur lui.
- Pourquoi pleures-tu ?
- J'ai perdu mes parents.
- Je vais t'aider à les retrouver, ne pleure plus.
Le renard attrapa l'oiseau dans sa gueule et le posa sur son dos, puis il commença à marcher dans la forêt. Mais les renards ne savaient pas voler, ni grimper aux arbres. Il ne put donc jamais retrouver les parents du petit oiseau.

Mais ce n'était pas grave.

Le renard décida de garder l'oiseau avec lui jusqu'à qu'il vole de ses propres ailes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://misical.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Contes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Contes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contes (Perrault et autres)
» Contes et Légendes Nathan
» Contes et Histoires philosophiques
» Contes de Noël
» Emission N° 20/2009 Contes populaires d'Algérie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Recueil de Plumes :: Nos histoires :: Contes et histoires pour enfants-
Sauter vers: